09 octobre 2007

Editions du polar : premières parutions

Les Editions du Polar viennent de faire paraître leurs sept premières publications. Trois trouvent dès à present un succès appréciable:

"Pieds et poings déliés" par Sèverine Pardini, "Le silure des Davenport" par Joël Paul, dans la collection Polaris et "Les anges" par Humberto Barcena et Michèle Agrapart Delmas.
A ce jour, six autres ouvrages sont prévus pour paraître en décembre.

7 Comments:

At 21 octobre, 2007 18:07, Anonymous vdorl said...

Si vous aimez les polars brefs et rythmés, jetez donc un oeil sur L'ACTION HUMANITAIRE de Vincent DUMAS aux éditions Nykta...

Cordialement !

 
At 22 janvier, 2008 22:34, Anonymous Anonyme said...

je me suis régalé en parcourant ton site!hate de recup' un exemplaire de ton dernier bouquin!"les anges"!ton fiston.gael!

 
At 31 mai, 2009 22:59, Anonymous Anonyme said...

LYNCHAGE + PLAGIAT :
Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat vulgaire et ridicule qui passe à la télé, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

 
At 09 juin, 2009 19:41, Anonymous Anonyme said...

Une communauté de passionnés de littérature (lecture & écriture) vous invite sur sa plate forme utopique :) http://epopee-litteraire.com

 
At 18 juin, 2009 12:35, Blogger La Méduse et le Renard said...

Il y avait vraiment peu de chance pour que la Meduse et le Renard tombent sur ce site...

 
At 12 juillet, 2009 02:20, Anonymous Anonyme said...

Rodolphe Oppenheimer nommé Chevalier Dans l’Ordre National des Arts et des Lettres


La création du prix de littérature politique Edgar Faure a valu à son fondateur, Rodolphe Oppenheimer, d’être décoré au grade de Chevalier dans l’Ordre National des Arts et des Lettres, la médaille fut remise des mains du secrétaire d'état à l'Outre-Mer, Yves Jégo, le 11 décembre dernier.

L'occasion de faire le point sur un prix qui n'a pas deux ans d'âge, et qui, après seulement deux éditions, se voit grandi par le destin hors norme de deux de ses jurys, et de son dernier lauréat.

En effet, après Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez, respectivement membres du jury 2007 et du jury 2008, Bruno Le Maire - récompensé par notre prix le 25 novembre dernier pour son ouvrage "Des hommes d'Etat " (Grasset) - s'est vu appelé aux hautes fonctions de secrétaire d'état aux Affaires Européennes, offrant à la jeune histoire du prix Edgar Faure son troisième ministre en exercice.

Rappelons que le Président de l’association Edgar Faure avait fait appel aux deux ministres alors qu’ils étaient respectivement députés, le prix serait il prémonitoire au poste de ministre ?

Alors que la sélection des ouvrages de la prochaine édition est en cours, Rodolphe Oppenheimer poursuit sa trajectoire politique en tant que maire-adjoint de Clichy-la-Garenne (Hauts de Seine) sous l’étiquette Démocrate et Progressiste, et se rapproche toujours plus de son aïeul en relançant l'idée d'un Nouveau Contrat Social, rassemblant des participants de tous bords politiques afin de dépasser les clivages au bénéfice des idées.

Rappelons qu’Edgar Faure fut ministre des Affaires Sociales sous Georges Pompidou, et qu'à ce titre, sa loi du 29 décembre 1972 permit la généralisation de la retraite complémentaire pour les salariés.

L'homme a occupé tant de fonctions qu'on oublie son engagement pour la défense et la protection des travailleurs. La mensualisation du Smic et l'extension de la participation et de l'intéressement aux bénéfices de l'entreprise, c'est encore lui.

Enfin, le fabuleux destin d'Edgar Faure n'aurait probablement pas suivi le même cours sans son épouse, son égérie, Lucie Faure, grande femme de lettre qui dirigea jusqu'à sa mort en 1977, La Nef, revue d'avant-garde dans laquelle les plus grands intellectuels d'après-guerre abordaient les sujets qui fâchaient alors, et qui paraissent, étrangement, d'actualité : la guerre d'Algérie, les femmes, la justice, la police, les libertés...

Les débats d'aujourd'hui mériteraient eux aussi des plumes trempées à l'acide caustique, comme celles d'autrefois.

C'est en tout cas ce qu'espère Rodolphe Oppenheimer, jamais en peine de rêves. Le prochain ? Relancer la Nef, avec le concours des penseurs du XXIe siècle.
Il se remet donc déjà au travail

 
At 08 juillet, 2010 20:22, Anonymous Anonyme said...

un auteur julien perche son livre un projet pour besson voir le resumé sur

http://www.thebookedition.com

 

Enregistrer un commentaire

<< Home